28/11/2009

Au dodo!

Certains jeunes parents sont adeptes du co-dodo, donc de dormir avec le bébé. Pour notre part, nous ne sommes pas trop pour partager notre lit durant des mois. Toutefois, notre premier comme notre second enfant ont eu le droit de dormir près de nous les premières nuits. Mais il a vite été clair, que nous voulions montrer où est le lit de chacun. Donc le partage du lit ou le co-dodo, n'a duré qu'une dizaine de jours!

Pour Juniorette, la différence c'est qu'elle ne dort pas encore toute la nuit dans son lit. Actuellement, elle mange vers 19h-20h, puis vers 2h et ensuite vers 7h. Nous ne voulons pas qu'elle perturbe trop son frère qui dort de 20h à 8h environ. Ainsi, elle dort dans son lit un moment puis après le repas de la nuit, nous la mettons dans son couffin (nacelle de la poussette) ainsi si elle à de la peine à se rendormir ce n'est que les parents qui sont perturbés!

En effet, je trouve perturbant d'entendre notre petite puce durant son sommeil. Raison pour laquelle à la maternité je la laissais volontiers à la nursery. D'entendre les petits bruits, la respiration, puis de ne plus rien entendre m'empêche de dormir correctement. C'est une source d'anxiété qui fait que je ne me repose pas bien. De plus, je pense que les parents sont suffisamment perturbés dans leur couple avec l'arrivée du bébé sans être encore séparé dans leur lit par ce petit bout-d'choux.

Comme dirait Super Nanny : à chacun son lit et si c'est possible chacun sa chambre! De plus, un enfant à besoins d'un rituel le soir pour faciliter la séparation avec les parents, donc cela signifie bien séparation... après 2-3 semaines de vie un enfant n'a plus les mêmes besoins et peu dormir seul.

Pour les plus grands, il ne faut pas oublier que c'est les parents qui décide l'heure du coucher. Et si l'enfant ne veux pas dormir, qu'il pleure, qu'il réclame la présence des parents... il faut être ferme et explicite.

Par exemple : non nous ne reviendrons pas, tu dois rester au lit même si tu ne dors pas tout de suite (tu peux raconter une histoire à tes doudous). Nous essayons cette méthode ces jours, et je la trouve assez bonne. A 23 mois, un enfant se rend déjà bien compte que si maman dit "je ne reviens pas", c'est qu'elle ne revient pas et il n'essaiera pas de la faire revenir.

21:28 Publié dans Famille | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : éducation, 23mois

Commentaires

Quelle organisation..... Je vois que tu connais super Nanny, la pauvre elle a eu bien du courage parfois. Je suis fan aussi de cette émission et bien des mamans pourraient en prendre pour leurs graines.

Écrit par : Nelly | 01/12/2009

Les commentaires sont fermés.