21/09/2012

Réflexion pour soi ou l éducation

Tiré (pas forcément mot à mot) du livre de Mme Isabelle Filliozat : Les autres et moi
Comment développer son intelligence sociale

Au sujet de la confiance :
La confiance en soi, se construit à l'intérieur, cela ne peut se donner. En tant que parent, il faut offrir à l'enfant l'espace et l'expérience qui lui permettent de la construire en lui. On peut l'aider mais ce sera à lui même de prendre confiance en soi.

L'enfant a besoins d'espace, de permission, de prendre des distances avec ses parents et surtout des permissions de RATER ce qu'il entreprend. Savoir qu'il peut rater, et toujours se sentir aimé l'aidera.

La peur de déranger :
Demander c'est créer un lien, mais la crainte de déranger nous retient souvent de faire des demandes. A tort malheureusement. Car de demander permet de valoriser la personne qui va nous aider (ne serait-ce que pour nous donner un oeuf qui nous manque pour la recette en cours.) Ne pas vouloir lui être redevable nous retiens. Mais si nous lui empruntons un oeuf et que nous le lui rendons, notre voisin nous sera reconnaissant et des liens se tisserons.

Etre responsable mais pas obéir
Obéir aveuglément, n'amène rien de bon lorsque cela se fait en groupe ou foule. Il ne faut pas être obéissant sans avoir réfléchit à ses actes. Il faut faire les choses parce qu'elles ont un sens. Observer les conséquences de ses actes et prendre la responsabilité de ses action. Donc être responsable plutôt qu'obéissant. 
Par ex. on range les jouets pour pouvoir les retrouver, et ne pas marcher dessus et les casser, et non pas juste parce que la maîtresse ou la maman le demande. 

Compétences sociales
Les compétences sociales (vivre ensemble, se respecter, s'intégrer, s'affirmer) ne s'apprennent pas. Il est facile de juger (il est timide) ou de banaliser (ça arrive, ça va s'arranger). Mais pour qu'un enfant puisse se construire il est important qu'il puisse mettre des mots sur ses émotions. Pouvoir dire son ressenti : j'ai peur, je me suis sentis seul, qu'est-ce que je sens dans mon coeur quand... , j'ai envie de... De pouvoir parler de ses sentiments, cela aidera à maîtriser les situations sociales en leur donnant du sens.

21:00 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : éducation, lecture

20/09/2012

Les autres et moi

Livre de Mme Isabelle Filliozat : Les autres et moi

Comment développer son intelligence sociale

Avant la rentrée scolaire, je cherchais un livre qui me donnerai des conseils pour pouvoir bien m'intégrer et me sentir à l'aise en approchant de nouvelles personnes. Un livre qui m'apprendrai des choses, des codes pour mieux m'ouvrir aux autres. Ce livre je l'ai trouvé !! 

Cela parle de beaucoup de chose comme : la manière de dire bonjour, la distance (physique) à garder entre les gens lorsqu'on discute, l'art de faire la petite discussion, se remettre en question ou l'éducation de nos enfants en ce qui concerne l'obéissance, la politesse, le respect...

Un livre à lire pour soi, mais également en tant que parent, afin de pouvoir repenser notre manière de faire. Cela ne sert pas uniquement pour des situations nouvelles et personnelles, mais pour notre quotidien et aussi des situations professionnelles. 

Pour pouvoir s'ouvrir aux autres n'oublions pas de les regarder, sourire, s'intéresser à eux, et de raconter ce qui peut nous sembler banal et anecdotique, ce sera le début du partage et peut être d'une nouvelle amitié!

21:50 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lecture, éducation

07/07/2012

Lecture sur le web

Il n'est pas toujours facile d'être parent. J'avais lu passablement de choses sur la petite enfance, puis un peu moins... car soit les lectures s'adressaient aux touts petits ou alors aux plus de 5-6ans.

Je suis arrivée sur le site : naître et grandir que j'ai apprécié. Car il y a une rubrique 3-5ans dans laquelle j'ai pu trouver de quoi me rassurer ou me guider. Donc je profite pour partager ce lien et le mettre dans ma liste.

21:26 Publié dans Famille | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : éducation

21/04/2012

Imitation et éducation

DSCN6252.JPGL'enfant, apprend en observant les autres. Juniorette veut faire comme son frère pour beaucoup d'activité : vélo, patin, regarder les livres, dessiner... et d'ailleurs elle nous dis qu'elle a aussi 4ans!

Ces derniers temps, je me rends compte que Junior répète les "gros mots". Et il les utilisent au bon moment. Donc lorsqu'il rate quelque chose il me dit "mede". Hé oui son R n'est pas encore bien prononcé. Il sait qu'il ne faut pas dire cela, et me regarde si je le reprend.

Donc on garde bien en tête : ne pas parler la bouche pleine, dire merci et s'il vous plaît, ne pas taper (même en jouant), on enlève ses chaussures sales à l'entrée, on mange à table, ranger les choses le soir, etc.

Je me remet aussi en question afin qu'ils puissent avoir le meilleurs des exemples. Et surtout, il ne faut pas que je leur fasse des remarques sur leur comportement si moi je leur montre du négatif. Je sais que je suis une maman exigeante, mais je pense que c'est pour leur bien... et ils ont aussi leur moment à eux, où ils ont leur liberté et je n'interviens pas à tout moment même si la chambre de jeux ou le salon se transforme en grand bazar!

18:16 Publié dans A la Maison | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : éducation, 2 ans, 4 ans

20/11/2011

La halte garderie

Voilà Junior devient plus grand, il va des fois à la Halte Garderie durant 3h. Soit le matin ou l'après-midi, c'est sans inscription donc selon notre convenance et c'est Fr. 18.- vu que nous n'habitons pas la même commune (sinon fr 15.-). Vu qu'il n'y a pas d'inscription, il n'est pas possible de savoir à l'avance qui sera là ou pas... et donc combien il y aura d'enfant.

La première fois, la dame m'a permis de rester un instant avec lui... je suis restée le temps qu'une camarade arrive. Ainsi j'ai su qu'il ne serait pas le seul enfant. D'ailleurs Junior était déjà prêt à découvrir les jouets et ne demandais pas particulièrement ma présence. La petite fille qui est arrivée, avait l'air d'avoir son âge et était une habituée. Donc ils ont pu jouer ensemble ou séparément, faire des dessins, aller un moment dehors... je ne saurais pas tout car désormais il a droit à ses moments à lui et par conséquent je suis exclue de ça! C'est ainsi la vie d'une maman...

Mais le principal, c'est que la responsable de la halte garderie m'a donné que de bonnes informations concernant notre fiston. Donc me voilà rassurée, il s'exprime bien, il se comporte bien... bref que demander de plus ? C'est une bonne préparation pour l'entrée à l'école enfantine qui arrivera dans quelques mois.

Et cela prépare aussi notre Juniorette à se séparer doucement de son grand frère, car elle le cherche lorsqu'elle ne le voit pas...

09/11/2011

Pousser du nid... le petit oiseau

Je suis une maman au foyer relativement heureuse. Je prend mon rôle très au sérieux. Par conséquent j'essaie d'éduquer nos enfants aux mieux avec certaines valeur : respect du matériel et d'autrui, respect de la nature et des animaux, remercier et saluer les gens, l'écologie ainsi que le recyclage font partie de mon quotidien. Ainsi les enfants savent en m'observant qu'on ne peut pas tout acheter pour le plaisir, d'ailleurs nous allons régulièrement dans des magasins de 2ème mains et y trouvons notre bonheur.

Malheureusement mon point faible, c'est de vouloir protéger mes enfants contre la violence et la brutalité de notre société. Donc je sélectionne les dessins animés (Pingu, Tchoupi, Tracteur Tom... qui sont des dessins animés pour petits, légèrement moralisateur mais sans violence). Pour les livres aussi, j'évite ce qui est trop avec des monstres ou sorcières. Alors, le problème c'est lorsque Junior est confronté à des enfants (de son âge!) qui sont déjà dans ce monde cruel, il ne sait pas se défendre.

Des fois, il va un moment à la garderie du centre commercial près de chez nous (La Ruche). Mais les dernières fois ce fut des mauvaises expériences. J'ai assisté une fois à une drôle de scène : la dame responsable lui répondait négativement à sa demande.... de faire pipi (bravo Madame!). Puis une autre fois, nous l'avons récupérer avec des larmes sèches sur les joues... une fille de sa taille l'aurait poussé (selon ses dires) du coup il n'a pas répliqué, mais il était triste. Triste que les autres puissent être méchant avec lui sans raison.... et moi cela me rend aussi triste qu'il se fasse "marcher dessus".

Donc avant son entrée à l'école enfantine, vu qu'il ne passe pas par la case : école maternelle ou garderie, il ira de temps à autre à la halte garderie non loin de chez nous. Vu que mon mari a le droit depuis peu de travailler un jour par semaine à la maison, ce sera ce jour là que notre Junior ira soit le matin ou l'après-midi côtoyer des autres enfants. De manière à prendre son indépendance et apprendre la dure réalité de la vie... Car des fois, j'ai un peu peur de le voir rentrer de l'école avec des bleus ou autres blessures :-(

03/03/2011

Les gloutons et les miens

Ma soeur est venue avec ses deux petits : 2 ans et 3 ans. Je ne les vois pas souvent, et là j'ai été surprise.... Nos enfants sont des petits mangeurs, mais je trouve que l'on a quand même une bonne régularité ces derniers temps. Et là j'ai découvert que mes deux neveux sont des gloutons!! J'avais entendu ma soeur ou ma maman dire que les deux petits mangent bien... mais là j'étais quasiment choquée!!

Notre Junior on doit le pousser à manger. Il parle, il regarde dehors, et du coup il oublie de manger. Donc il faut lui dire : mange une cuillère puis après tu parleras! Juniorette veut être indépendante donc vu son jeune âge ça lui prend du temps, j'essaie de lui glisser un peu à manger entre deux cuillères à elle mais ce n'est pas gagné à chaque fois.

Donc là j'ai vu l'opposé! Un fillette de 3 ans, qui mange sa tête de brocolis sans qu'on ai eu le temps de le couper, un petit gars de deux ans qui mange autant que moi, qui réclamait la nourriture de sa maman et celle-ci... qui donne. Je suis une maman qui dit souvent non. Et chaque fois que je vois des mamans qui ont le oui facile, je suis toujours surprise.

Donc encore surprise, lorsqu'environ 2 heures après le repas nous nous sommes promenés. Ma soeur a été acheter du pain tessinois à la boulangerie, et sans que les enfants réclament : hop voilà du pain mes petits. Oui ils mangent sans se forcer, oui ça leur arrive de dire stop.

Mais d'avoir des petits mangeurs et de voir des enfants qui ont autant d'appétit, je me suis posée la question : : est-ce que ces petits gloutons ont vraiment faim ou mangent-ils par habitude ? Ils sont né petits et se sont bien rattrapés, ils ne paraissent pas spécialement gros, mais j'espère quand même que cet appétit d'ogre n'est que passager.

21:00 Publié dans Famille | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : repas, 16mois, 3ans, éducation

20/08/2010

Pour une nouvelle autorité des parents

Le titre peut paraître barbant ou un peu scolaire : Pour une nouvelle autorité des parents de Sophie Guillou

Mais ce petit ouvrage (plus fin qu'un livre de poche) à le mérite d'être concentré avec l'essentiel. Il est remplis de citations de spécialiste de la petite enfance, il y a quelques dessins humoristiques... perso j'ai très apprécié cette lecture.

Voici quelques petites phrases à méditer :

Parents, vous n'êtes pas responsable de tout! C'est vrai que l'influence des parents est importante dans le développement de l'enfant. Mais heureusement, elle ne conditionne pas tout ! L'identité se construit toute la vie, en fonction du caractère de l'enfant et des rencontres qu'il fera. De quoi relativiser le poids de vos petites et grandes erreurs...

La politesse c'est faire la différence entre une personne et une armoire. On dit bonjour à l'une, pas à l'autre ! "Hélène Danglard"

L'autorité c'est la capacité à ce que chacun puisse être à sa place : que l'enfant puisse rester à sa place d'enfant et que ses parents assument leur rôle de parents. "Jacques Arènes"

Il y a deux interdits à retenir : un enfant ne dort pas dans le lit d'un adulte et on ne fait pas de mal aux autres... Après chaque famille, chaque parent à son histoire donc chacun adaptera des règles propres à leur famille. 

13:34 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : lecture, éducation

28/04/2010

Aïe ça fait mal!

Je ne suis pas pour la violence, donc j'évite d'éduquer en faisant des tapes sur les doigts. Toutefois, lorsque c'est la dernière solution... malheureusement les gestes sont des fois plus efficaces que les paroles. Cela m'arrive donc de faire des petites tapes sur la main. Au mieux il y a une bonne réaction et les bêtises cessent ou alors ça fait rire et j'abandonne la méthode.

Lorsqu'il y a bêtise ou provocation, j'essaie de : prévenir, gronder et menacer, punir, ou mettre à l'écart de manière à ce que l'on ne rentre pas dans un jeu infernal.

Dernièrement, Junior était très énergique et provocateur lorsque je le changeais. Son papa a essayé de le calmer. Je lui ai aussi expliqué que de me taper ce n'est pas bien, et que plus il reste calme plus vite il sera changé. Le but était qu'il soit propre pour se reposer un peu. J'ai cru pouvoir le changer sans trop de soucis... puis en relevant la tête, j'ai eu ses pieds contre mes lunettes. Malheureusement pour moi, ma main est partie assez fort et je l'ai donc fessé (sur la cuisse).

Je me suis sentie mal dès qu'il s'est mis à pleurer. Je lui ai bien dit que taper c'est mal, et que je voulais pas le blesser mais qu'il doit obéir. Vu que c'était prévu qu'il reste ensuite dans sa chambre, je lui ai dit d'aller au lit. Je me suis retenue de le câliner.

Mauvais maman, voilà qu'elle était ma pensée. Mais mon conjoint, m'a soutenue. Une fessée donné à ce moment-là se justifiait. Avoir trop de remords et le montrer à l'enfant n'est pas un bon comportement. Cela risque de le perturber de voir ses parents qui sont peu sûr de leur méthode. Donc autant aller se morfondre dans une autre pièce... et vous verrez l'enfant ne vous en voudra pas. Notre Junior était tout câlinou après!! Donc on repart sur une bonne base, en espèrant de ne pas devoir recommencer ainsi...

22:10 Publié dans Famille | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : éducation

15/03/2010

Ange ou démon ?

DSCN4420.JPGQui est là dessous ? Notre petit ange ou notre petit démon ?

Les 2 ans est-ce la période du testage des limites ?

Est-ce que c'est de la jalousie envers la petite soeur qui perturbe notre brave Junior ?

Peu importe quelle est la bonne réponse, ce que je peux dire c'est qu'il y a des jours (des moments!) qui ne sont franchement pas agréables à la maison. Heureusement que ce n'est pas de 8h à 20h... Mais il y a des péridodes de 20-30min qui me paraissent des fois interminables.

Mes simples demandes : viens ranger les jouets, vient on va changer les fesses, reste tranquille à table, etc. qui restent sans succès après plusieurs répétitions, des menaces qui le font rire ou des punitions (selon les situations) qui ne servent à rien.... Pourquoi est-ce si dur ma vie de maman au foyer ? Serait-ce plus simple si je retravaillais ?

Mais non je le sais !! Car je fuirais mes responsabilités quelques heures et le soir en étant plus fatiguée tout serait pire ;-)