17/11/2009

4 semaines

Cela fait 4 semaines que j'ai eu ma césarienne et que notre vie familiale a changé. Voici mon petit bilan de ces derniers temps :

Pour moi : mes douleurs dues à l'opérations c'est presque du passé... Toutefois, toute la zone sous le nombril reste encore bien sensible, mais je n'ai plus peur de mettre de la crème sur la cicatrice et de la toucher!! Ces dernières nuits, j'ai osé me remettre sur le ventre pour dormir, même si je met le duvet pour amortir. Je suis satisfaite de mon état actuel. De plus la zone du ventre et cicatrice n'est plus aussi gonflée, cela redevient normal. J'attendrai encore quelques jours pour remettre des pantalons "normaux" qui serrent cette partie du corps.
Sinon petit coup de blues, car en diminuant ma production de lait, ma poitrine diminue aussi... et les petits coups de blues après un accouchement c'est aussi normal. Mon baby-blues je l'ai eu 4 jours après l'accouchement, le déclencheur c'était que je devais rester à la maternité jusqu'à ce que notre puce atteigne au moins 2k. Mais après avoir pleuré un peu, il faut se ressaisir et tout va bien à nouveau. A ce propos, j'ai vaguement écouté dernièrement l'émission "et si on parlait d'éducation" de radioFR, c'était intéressant car cela concernait le baby-blues et la dépression des mamans (09.11.2009).

Pour bébé: nous avons fait 2 pesées à la puériculture depuis notre sortie de la maternité vu que notre puce est petite, c'est bien de contrôler sa prise de poids ses premières semaines (née à 1,995kg, puis sortie à 2,020kg). Elle a aussi été à sa 1ère consultation chez le pédiatre, elle faisait 2,700kg. Elle se développe bien, elle est toute vigousse... et au prochain contrôle nous débuterons la série de vaccin.

Côté famille: l'aîné réagit encore assez bien, il n'y a pas trop de jalousie. Son comportement est un peu plus provocateur par moment, surtout quand je donne à manger à la petite soeur et qu'il reste seul à côté.... mais à cet âge c'est sûrement normal de voir ce genre de réaction, avec ou sans petite soeur. Nos nuits peuvent être très agréable, mais des fois nos deux lutins décident de nous la perturber et l'humeur s'en ressent chez les deux parents durant la journée ;-)

Le pédiatre m'a donné quelques trucs pour éviter la jalousie... je les publierai sur la prochaine note.

10/11/2009

Maman et ses deux petits

Voilà le papa a repris son activité à 100% et moi la mienne de maman au foyer par la même occasion. Donc, il faut que je m'organise sans aide, entre mes tâches journalières:

- le tire lait (je le fais "plus que" 3-4x par jour)
- les repas de Juniorette (env. 6 par jour)
- les repas de Junior et les miens
- les siestes de chacun
- prendre le temps de jouer et câliner Junior ;-)

Sans oublier le minimum de l'intendance : repas, vaisselle, faire la toilette de ce petit monde, ranger un peu les jouets... et si possible essayer de sortir lorsqu'il ne pleut pas.

Et, de temps en temps il faut donner le bain à Junior, aller peser Juniorette au service de puériculture, sans oublier la lessive et remplir le frigo mais là le papa peut donner un coup de main... Mais il ne faut pas négliger non plus mon cher mari !! Bref les journées vont vites bien se remplir, et je n'aurai pas le temps de m'ennuyer ces prochains jours.

20:19 Publié dans A la Maison, Famille | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : 1mois, 23mois

07/04/2008

4 mois déjà

Que le temps passe vite, et c'est pas toujours facile d'être bien organisée... Alors je vais quand même résumer ce que j'ai vécu depuis la naissance de notre petit Junior.

Après notre retour de la maternité (16.12.07) il y a eu les fêtes, le passage régulier de la sage-femme pour faire les pesées et prendre de nos nouvelles, donc le 1er mois à très vite passé. D'autant plus que notre cher petit mangeait toutes les 3h, jour et nuit !! Entre-temps, je tirais le lait plus ou moins le même nombre de fois qu'il mangeait. Et lorsqu'il me restait du temps je pouvais juste manger et dormir un peu...

Puis début janvier, j'ai pris confiance en moi. Petit à petit mes promenades se sont agrandies passant de 20min à 1h l'après-midi. Le papa ayant aussi pris une semaine de vacances ça m'a bien soulagée. Les repas de Xavier se sont des fois espacés la nuit... ce qui me permettait de mieux récupérer et m'occuper différemment la journée.

medela.jpgMais en janvier j'ai eu plusieurs fois des problèmes d'engorgement. Et je souhaite cela à personne car c'est très douloureux et difficile de s'occuper correctement d'un bébé quand le porter contre soi ça fait terriblement souffrir.

J'ai donc décidé d'arrêter de tirer le lait après ses 2 mois, j'ai rendu a machine le 13 février, et depuis mes journées sont toutes différentes!! En effet, plus besoins de prendre chaque fois 20-25min pour tirer le lait puis laver les ustensiles... bref enfin le temps de recommencer à vivre un peu.

Le problème du 2ème mois fût ses vaccins... car depuis il mange moins. C'est un peu perturbant. J'ai été quelques fois à la puériculture pour le peser, mesurer. Pour être sûr qu'il grandisse bien. Mais bien qu'il ne prenne pas beaucoup (env. 600ml/jour), apparemment ça lui suffit pour se développer correctement.

Son 3ème mois arriva et là je dirais que je suis rôdée !! Je peux partir en voiture pour la journée avec lui chez mes parents, j'estime être assez bien organisée pour aussi prendre le bus ou aller en ville... Et la dernière chose que je dirais c'est que je suis très épanouie et satisfaite de ne pas devoir retourner travailler !!!

Dans 2 jours nous retournons chez le pédiatre, j'espère qu'il sera satisfait du développement de notre petit bonhomme... et peut être que je pourrai gentiment m'amuser à lui donner à manger à la cuillère. Hé oui une nouvelle étape débutera.

21/12/2007

Séjour à la maternité

hopital.jpg9 Jours à la maternité : c'est long !! Au début c'était bien, le temps passait vite entre les soins, les essais de tétées, le tire-lait et le repos. Mais après 5-6 jours, ça a commencé à être long car j'avais moins de soins. Le dernier jour, j'attendais avec hâte de pouvoir rentrer.

Le pire de ce séjour c'est le changement régulier de personnel et les avis contradictoires que j'ai eu droit. Mon bébé est petit certes mais dire qu'il n'a pas de force je doute... car lorsqu'il me donne des coups de pieds sur ma cicatrice ça me fait mal. Il a compris que prendre au sein c'est fatiguant alors qu'il a d'autres solutions (seringue et gobelet à la maternité, et biberon à la maison) donc là aussi il a de la force avec ses petits bras pour me repousser.

Et je saurais que rendre visite à quelqu'un à l'hôpital c'est pas forcément une bonne idée. D'une part si c'est trop proche de l'opération s'est fatiguant et d'autre part, l'hôpital ce n'est pas le club med... aucune activité (soins) n'est facultative et du coup ça ne permet pas de discuter et voir les gens.

C'est clair qu'à la maternité, nous pouvons déposer le petit lit pour la nuit à la nursery et dormir tranquillement jusqu'à la prochaine tétée. Mais le confort de la maison est inégalable à ce détail !!

15:33 Publié dans Grossesse | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : accouchement, 1mois

19/12/2007

Mon accouchement

DSC00001[1].JPGAprès plusieurs jours d'absence, je peux annoncer la naissance de notre fils. Il est né par césarienne le 7 décembre à 22h25, 42cm, 2,270kg, soit avec 19 jours d'avance.

Ce jour là, j'avais rendez-vous chez ma gynécologue. Dans mes urines il y avait trop de protéines, pour un meilleur contrôle elle a demandé une prise de sang en m'informant que je devrais peut être me rendre à la clinique le soir-même. Vers 16h, j'ai reçu l'appel que je serais provoquée pour l'acouchement et que j'étais attendue pour 20h.

L'attente fut un peu longue et stressante étant donné que mon sac était déjà prêt.

Une fois arrivée à la clinique on m'a installée sur un lit, et mise sous monitoring. Vers 20h45, après avoir constaté que ma position couchée sur le dos ne convenait pas du tout au bébé. Le personnel soignant a décidé qu'il faudrait que j'accouche par césarienne car les contractions ne seraient surement pas supportées par le bébé. Les médecins de garde furent appelés.

A 22h j'étais au bloc opératoire, à 22h20 l'opération débutait et à 22h25 le médecin annoncait : c'est un garçon !! Puis s'en sont suivi les travaux de coutures, et mon attente à la salle d'éveil.