28/02/2011

limiter la publicité

Qui n'a jamais reçu de téléphone pour une vente de vin, de produit de beauté ou d'abonnement à un magazine ? Ou alors vous recevez des nouveaux catalogues volumineux d'entreprise que vous ne connaissez pas et vos amis non plus... donc ce n'est pas un parrainage, c'est une vente d'adresse!

Je comprends que ces gens travaillent pour gagner leur vie. Mais j'ai un peu de peine à rester gentille avec eux au téléphone. Ceci pour deux raisons, la première c'est simplement qu'il ne m'écoute pas... Car par exemple pour vendre des produit amaigrissant, on nous demande notre taille et poids (ce que je pousse à la baisse, ce qui fait que je suis dans les limites de l'annorexie) ainsi je trouve que c'est quasiment criminel de continuer la vente dans de telles conditions.

De plus l'heure des appels.... toujours quand les enfants sont au lit !! Ahhh là là...

Chez nous, et depuis déjà longtemps, nous avons une étoile * près de notre numéro de téléphone dans l'annuaire, ce qui est censé limiter ce genre d'appel. (bof bof) Il y a également l'inscription à la liste Robinson. En vous inscrivant sur cette liste, vos données ne seront plus transmises à des tiers pour des fins marketing.

Vous pouvez également écrire à l'Association pur Marketing Direct-SVD, Liste Robinson, Case postale, 6343 Rotkreuz

Il y a aussi la possibilité de bloquer son téléphone aux numéros masqués. Client swisscom vous trouverez icicomment faire. Pour les clients Sunrise il suffit de faire *99 et appeler - puis attendre les bips de confirmation. Pour désactiver : #99 puis appel et attendre les bips de confirmation.

Avec ces démarches, normalement on devrait être un peu plus épargné par le démarchage publicitaire... mais certaines entreprises ne respectent rien, malheureusement.

25/02/2010

Après 3 semaines sans...

lave linge.jpgAprès 3 semaines sans ma machine à laver...mardi nous avons eu la bonne surprise d'avoir l'installateur en avance pour nous installer la nouvelle!! Youpie Youpie!!

Donc après une séance de rattrape de lavage... (du coup j'ai fais de la gym en descendant plusieurs fois pour laver). Il me reste à repasser cet après-midi.

Bon après-midi à tous, et bon courage à moi ;-)

 

13:11 Publié dans A la Maison | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reclamation

12/02/2010

Le lave-linge II

Voilà 2 semaines que mon lave-linge a rendu l'âme.

Après avoir eu mon réparateur, le lundi 8 février, jeudi j'ai fait un petit mail aux intéressés (la régie et l'entreprise de réparation). En effet, je voulais savoir combien de temps je devrais attendre. Tout deux m'ont répondu.

L'entreprise de réparation, m'a gentiment indiqué qu'ils attendaient la réponse de la régie... et ces derniers m'on indiqué qu'ils attendaient l'offre en question pour pouvoir l'analyser. Bref tout deux disent attendre sur l'autre... et moi j'attends aussi.

Donc j'ai sonné chez mes voisins de palier, pour pouvoir emprunter leur buanderie. Mes charmants voisins ne parlent que très peu français et moi j'ai un anglais médiocre, ce qui donne un dialogue assez particulier... mais on s'est compris !!

Ainsi après trois machines, nous pouvons faire une nouvelle réserve de slips, chaussettes, body, petit pyjama et autres affaires... la prochaine fois j'irai sonner chez quelqu'un d'autre ou je pourrais peut être laver avec ma nouvelle machine ?!?

13:12 Publié dans A la Maison | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reclamation

08/02/2010

Le lave-linge : Kaputt !!

Après l'épisode du lave-vaisselle (printemps 2008), de bluewinTV à l'essai en fin d'année 2009... voilà le problème du lave-linge en panne. Cette nouvelle forme d'énervement a débuté le 29.01.2010. Ce jour-là j'ai lavé normalement mon linge, et lors de la 2ème machine, j'ai eu le droit de me faire arroser les pieds en ouvrant la porte du lave-linge. Après avoir essayé toutes les possibilités de vidange/essorage, j'ai dû me rendre à l'évidence que la machine était hors service.

J'ai immédiatement avisé la régie car s'était un vendredi et je ne voulais pas que ça traîne trop. Après avoir attendu 2 jours ouvrables complet sans nouvelle, j'ai téléphoné à la régie. Celle-ci m'a communiqué le numéro de téléphone de l'entreprise mandatée (la même que pour le lave-vaisselle!). J'ai donc appelé cette dernière, après avoir eu 4 collaboratrices, j'ai appris que sans le "bon" de la régie immobilière je ne peux pas obtenir de rendez-vous avec un réparateur.

GRRRRRRRRRRRRR !!! DSCN4411.JPG

Suite à mes problèmes de lave-vaisselle et mes réclamations, j'avais obtenu gain de cause et reçu 2 bons pour un restaurant de mon choix. Je dois avouer que là je ne vais pas lâcher l'affaire non plus. Les deux parties ont reçu un mail de ma part, leur communiquant le problème de machine ainsi que mes coordonnées et je leur demande à toutes les deux de la rapidité.

Ainsi, le 4 (jeudi) j'ai eu un appel pour me fixer un rendez-vous le 8 février. Et ce lundi le réparateur a réussi à vider le reste de l'eau de la machine. Donc j'ai pu panosser toute ma buanderie... et il me reste encore à patienter car il m'a indiqué que ça pourrait durer un petit peu, le temps que la régie accepte cette nouvelle acquisition.

Donc si j'ai pas de nouvelle d'ici 1-2 jours, il faudra que je m'arrange avec des voisins.

Je rappelle à ceux qui ont également des problèmes à régler, qu'il vaut mieux se plaindre ou traiter les affaires par écrit. Cela permet d'avoir des preuves. Si vous traitez tout par téléphone, autant noter précisement les dates, heures et avec qui vous parlez.

05/01/2010

Mauvaise publicité

Voilà un moment que je n avais rien critiqué, donc je vais me rattraper ci-dessous :

Il nous arrive de recevoir des appels téléphoniques concernant : internet, la TV et téléphone. En principe tous sont refoulés... mais à la fin de l'été nous avons discuté en couple sur un éventuel changement de cablecom à swisscom pour la télévision. Donc je suis partie du principe qu'au prochain coup de fil de Swisscom j'accepterai une offre d'essai pour BluewinTV.

Environ une semaine avant mon accouchement, donc à mi-octobre, j'ai eu un monsieur de Swisscom qui me proposait BluewinTV durant 2 mois gratuit ou éventuellement 4 mois gratuits si après les 2 mois nous gardions le matériel. Ce Monsieur, m'a proposé également 10'000 superpoints Coop, chose que j'ai également acceptée. Durant mon séjour à la maternité une personne de Swisscom a appelé mon mari pour dire que nous sommes de fidèles clients et qu'en tant que tel nous avons droit à des superpoints Coop... là aussi nous avons accepté, mon mari à donner donc le numéro de carte.

Puis nous avons attendu. Attendu l'offre pour BluewinTV, et attendu les superpoints Coop. N'étant pas vraiment des clients Coop, vu que la supercard est au nom de mes parents nous avons donc demandé à mes parents pour savoir si les points avaient été rajoutés, mais non. Le 21 novembre, je me suis permise de faire une demande sur le site de contact pour savoir si nous pourrions recevoir quelques choses de l'offre promise entre BluewinTV et les superpoints.

Attente... attente, et j'ai écrit un nouvel email le 4 décembre car je n'aime pas abandonner !!

Le 10 décembre téléphone d'une Madame X de Swisscom. Pas très contente la Dame en question, elle s'occupe certainement des rouspéteurs et des cas embêtant. Après qu'elle se soit donné la peine de me relire mes réclamations, elle me demande qu'est-ce que je revendique exactement (comme si je n'avais pas été compréhensible par écrit!?). Donc il en ressort qu'elle ne trouve pas trace de ce que je raconte mais vu que j'insiste et que je suis précise dans mes dates et affirmations, elle fini par savoir qui j'ai eu au téléphone... et que cet appel du mois d'octobre n'avait pas l'air très conforme à la politique Swisscom. Normalement il n'y a pas de promesse de superpoint par téléphone et l'offre BluewinTV doit être signée avant que le client puisse en bénéficier. Cette Dame avait l'air compétente dans son travail. Me voilà presque réconciliée avec cette entreprise.

Je devais recevoir par courrier un formulaire pour les superpoints Coop ainsi qu'une offre BluewinTV (devenant Swisscom.tv entre-temps). Deux jours après nous recevons une lettre-type qui accompagne simplement une brochure de Swisscom concernant la télévision et les divers abonnements possible.

Résultat des courses : nous avons fortement étudier la concurrence et nous nous sommes presque décidé à allez chez Sunrise. Pour Fr. 59.- il y a l'abonnement du téléphone (fixe) et internet.

Toutefois, lorsque nous étions quasiment sûr de résilier chez Swisscom... voilà que mon mari discute de ça avec un ami à un match et une personne de chez Swisscom l'entend et après un appel le lendemain nous revoilà au point de départ. Mais cette fois, nous recevons vraiment le kit BluewinTV. Donc actuellement nous testons ceci mais autant dire sans grande conviction.

20:45 Publié dans A la Maison | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reclamation

03/04/2009

Attention aux colis non commandés

Me voilà confrontée à un problème : j'ai reçu un paquet avec des articles que je n'ai pas commandé. Que faire ?

Pour trouver une réponse correcte sur le net, il faut se lever tôt... Dommage que les journaux qui se disent défenseurs des consommateurs, soient si réticents à mettre leurs articles sur le net de manière qu'ils servent à tout un chacun. En effet, ils les réservent uniquement à leurs abonnés. En tant qu'abonnée de la bibliothèque je n'ai donc pas la possibilité d'accéder aux archives sur internet.

Donc voilà ce que j'ai fait :

Le jour même je n'ai même pas ouvert le paquet car je voyais du rose (le bulletin de versement) qui était dans l'enveloppe scotchée avec l'adresse. J'étais super motivée donc j'ai écrit une lettre avec entre autre ces quelques phrases :  

« Je ne vous ai rien commandé et par conséquent ne désire pas payer votre facture de Fr. 35.00 pour quelque chose de non désiré. Si vous désirez le retour du colis je vous prie de m’adresser Fr. 6.- en timbre poste afin que je puisse vous le renvoyer à vos frais. Si d’ici un mois je n’ai rien reçu de votre part, je considérerai le colis comme cadeau et la facture comme non valable et annulée. »

Puis le délai d'un mois que j'avais indiqué arrivait à échéance... et (petite déception) j'ai reçu une étiquette affranchie.

Mais, j'ai encore faire d'autres recherches et j'ai trouvé ceci :

"Afin de protéger la population contre ces techniques de vente qui comptent sur la passivité du destinataire, le legislateur a édicté le 1er juillet 1991 l'article 6a CO qui stipule que l'envoi d'une chose non commandée n'est pas considéré comme une offre au sens juridique susmentionné ; le destinataire n'est donc tenu ni de renvoyer la chose, ni de la conserver.
L'article 6a alinéa 3 CO impose néanmoins au destinataire d'
informer l'expéditeur, si l'envoi d'une chose non commandée est manifestement dû à une erreur.
Dès lors, si vous recevez dans votre boîte aux lettres un objet que vous n'avez pas commandé, vous n'avez aucune obligation, à moins qu'il s'agisse visiblement d'une erreur d'expédition."

 

En espérant que cela puisse servir à d'autre, car on est tous confronté un jour ou l'autre à ce genre de problème.

07:39 Publié dans A la Maison | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : reclamation